Thèse de doctorat

TRANSPORT AÉRIEN RÉGIONAL  w  GÉOGRAPHIE  w  AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE EUROPÉEN

REGIONAL AIR TRANSPORT  w  GEOGRAPHY  w  EUROPEAN SPATIAL PLANNING



Accueil    Actualité    Thèmes de recherche    Travaux réalisés    Liens utiles



La thèse de doctorat en cours de réalisation doit constituer un approfondissement de la problématique développée dans le mémoire de DEA en travaillant cette fois à l’échelle européenne et doit permettre de préciser les concepts utilisés et les outils développés dans le mémoire.

Descriptif du projet de thèse :

Français / Anglais.

     

Cette thèse traite de l’insertion des aéroports régionaux secondaires européens dans les flux de transport aérien. Elle s'intéresse aux conséquences spatiales de l'évolution récente de l’aviation régionale, en termes d'aménagement du territoire et d'intégration européenne. Il est considéré que l’amélioration de la desserte aérienne des villes petites et moyennes présente plusieurs avantages.

L’aviation régionale peut promouvoir le développement régional, notamment par l’amélioration de l’accessibilité à l’échelle nationale et européenne. La proximité d’une plate-forme aéroportuaire régionale est aussi perçue comme un équipement structurant pour les activités économiques d’un territoire.

L’aviation régionale peut également constituer un outil de la politique européenne de développement spatial visant à une plus grande cohésion économique et sociale.

Les aéroports régionaux secondaires peuvent constituer un élément de réponse à la crise de capacité aéroportuaire annoncée, en offrant, pour certains segments, une alternative aux grandes plates-formes aéroportuaires d’envergure continentale ou intercontinentale.

L’aviation régionale, comparée à d’autres moyens de transport, représente souvent une solution compétitive sur des flux relativement faibles en terme d’investissements, de par sa flexibilité, et en terme de temps de déplacement.

L’optimisation de l’utilisation des aéroports régionaux secondaires peut avoir des conséquences environnementales positives par le soulagement des grandes plates-formes aéroportuaires congestionnées, ainsi que par la réduction de la durée des trajets et la réduction de la taille des aéronefs.

Le premier axe de travail suivi consiste à caractériser la participation de ce type d'aéroports dans l'alimentation des flux de transport aérien à travers le continent européen. Un second axe de travail est l'identification des variables favorables à la pérennisation de lignes aériennes régulières depuis les aéroports régionaux.

Andrew Marks - Isle of Man Airport, Royaume-Uni.

Titre français:

Aéroports régionaux secondaires et intégration européenne.

Directeur de recherche: M. Thorez, Université du Havre.

M. DELABROSSE Samuel

samuel.delabrosse@wanadoo.fr

Les conditions qui président à l'offre de transport aérien en Europe ne vont pas dans le sens du développement de la desserte des aéroports régionaux secondaires mais favorisent les grandes plates-formes de correspondance et les grandes agglomérations qu'elles desservent, au détriment des villes petites et moyennes.

Une desserte aérienne performante de ces villes petites et moyennes, pour lesquelles l'espace de référence est aussi devenu l'Europe, est pourtant un instrument majeur de compétitivité économique et peut constituer un outil de la politique européenne de développement spatial visant à une plus grande cohésion économique et sociale, et à une compétitivité plus équilibrée du territoire européen.

La problématique de l’intégration régionale européenne par le transport aérien est multiscalaire. Cette thèse de doctorat a ainsi pour objets l’insertion des aéroports régionaux secondaires européens dans la circulation aérienne européenne ainsi que leur insertion dans leur environnement régional. L’insertion dans la circulation aérienne européenne pose la question de l’évolution de la desserte de ces aéroports à travers l'espace européen et par là-même de la forme et de l’ampleur de la mise en relation des espaces régionaux européens par l’intermédiaire du transport aérien. L’insertion dans l’environnement régional pose le problème de la qualité optimale de desserte aérienne, un aéroport régional ou plusieurs aéroports de proximité, dans un espace traversé par des flux de natures diverses (routiers, ferroviaires). La pérennité et le développement de l’activité de ces aéroports, qui participent à l’intégration de l’espace européen, sont tributaires de ces deux aspects.

L’hypothèse de départ de cette thèse est que les potentialités que présentent les aéroports régionaux secondaires, dont les aéroports dits "de proximité", peuvent permettre de répondre à certains besoins ainsi qu’à de nouvelles attentes en terme de mobilité dans un espace européen multipolaire. Une hypothèse majeure est que, sur des flux relativement faibles, le réseau aérien, qui participe à un ensemble de flux (dont ceux du transport ferroviaire et en particulier du TGV), est le mieux adapté.

L’objectif principal de cette thèse de doctorat est l’élaboration d’un modèle théorique de l’intégration régionale dans l’espace européen par les aéroports régionaux secondaires, par la compréhension des conditions d’insertion des aéroports régionaux secondaires dans les flux de transport aérien.

Cette thèse est destinée à être un outil d’aide à la décision, ses principaux atouts et intérêts étant la prise en compte des aéroports de proximité, généralement absents des travaux consacrés au transport aérien, et la mise en parallèle de la diversité des évolutions des aéroports régionaux à travers l’espace européen.

ACCUEIL

English title:

Secondary Regional Airports and European integration.

Thesis director: Mr THOREZ, University of Le Havre, France.

Mr DELABROSSE Samuel

samuel.delabrosse@wanadoo.fr

 

In 1984 a gradual liberalisation of air transport within the European union was engaged and was implemented by several stages between 1987 and 1997. This process generated both a rise of concentration in the air transport industry and the apparition of new entrants, radically modifying the environment of  the airports.

The consequences of this liberalisation upon the activities of the largest airports were largely studied but those of secondary regional airports remain misunderstood. These airports have to face up to contrasted evolutions which particularly demonstrate their vulnerability to airlines strategies even though their powerful role in regional economic development is recognized and concrete needs for regional air services are discerned by both business and political decision-makers.

Regional integration by air transport within the European union is a multiple scale problem. The subject of this thesis is consequently the insertion of the secondary regional airports in air transport flows as well as their insertion in their local environment. Insertion in European air transport flows raises the question of the evolution of these airports services, and therefore, the questions of the framework and scale of inter-regional relations by air transport. Insertion in the local environment raises the question of optimal air services quality, one regional airport or several local airports, in an area irrigated by several kinds of traffic flows (road, rail). Timelessness and growth of secondary regional airports, which contribute to European integration, are dependents on these two aspects.

The main assumption of this thesis is that the potential of secondary regional airports is underused. They are able to answer certain needs of mobility and to come up to new expectations within a polycentric European area. One of the principal hypothesis is that air transport is more suitable than rail for reduced inter-regional traffic flows.

The main object of this thesis is the development of a theoretical model of regional integration within the European area by air transport. Its first interest is to include local airports, generally absent in air transport studies.

Photo: Thomas Brügge - Sandnessjøen Airport, Norvège.

HOME