ACCUEIL                                                                                                                                            

DELABROSSE Samuel

Résumé du mémoire de maîtrise

L’ancrage de l’Ecosse à l’Europe

Une région-nation dans les réseaux européens

Problématique :

L’Ecosse constitue un nouvel acteur institutionnel sur la scène européenne depuis la renaissance de son Parlement en juillet 1999. Dans un contexte d’internationalisation croissante des activités politiques et économiques, son intégration aux réseaux d’échanges européens est garante d’une reconnaissance de sa spécificité en tant que région-nation et d’un développement économique désormais encadré par une représentation élue à l’échelle régionale.

La question de l'ancrage de l'Ecosse à l'Europe permet de s'interroger sur l’étendue géographique des interrelations qui s'établissent entre une entité sub-nationale et son environnement européen, et sur les transformations spatiales introduites par la création d'un pôle de gouvernance, sur l'impact des capacités institutionnelles délivrées aux régions sur leur intégration aux réseaux d'échanges européens.

Méthodologie :

Le concept de système urbain européen permet d’analyser les potentialités d’échange de l’Ecosse avec le reste de son environnement continental en s’appuyant sur des mises en relation privilégiées opérées par les réseaux d’échanges européens.

La théorie urbaine démontre que l'essentiel des changements techniques et socio-économiques se diffusent très rapidement dans les systèmes de villes relativement homogènes et bien connectés. La théorie précise cependant que d'importants décalages peuvent se produire entre les villes au cours de cette diffusion, et cela en fonction de la situation de chaque ville dans l'ensemble des villes.

La situation des deux capitales écossaises au sein du système urbain européen est évaluée par l’analyse des flux auxquels elles participent, transitant par trois types de réseaux qui irriguent l’espace européen :

▪ les réseaux de transport aérien,

▪ les réseaux d’entreprises,

▪ les réseaux institutionnels.

Résultats obtenus :

L'accès de l'Ecosse à l'espace européen, fortement hiérarchisé, s’effectue principalement par la tête du système urbain, qu’il s’agisse du transport aérien, des relations intra-entreprises ou des représentations institutionnelles politiques et économiques.

C’est avec les grands pôles urbains européens comme Amsterdam, Paris et Bruxelles que les potentialités d’échange sont les plus importantes et que les capitales écossaises sont mises en relation avec l’ensemble du réseau urbain européen, privilégiant un axe central de Zurich à Copenhague. En 2002, le cadre national britannique demeure cependant largement prépondérant, les échanges avec le reste du Royaume-Uni, et principalement avec Londres, restant les plus importants.

La décentralisation administrative n’a que faiblement modifié les potentialités d’échanges entre l’entité régionale et son environnement européen mais accompagne un processus d’intégration croissante qui demeure contraint par l’évolution du système urbain dont Edimbourg et Glasgow font partie. La dotation institutionnelle de l’Ecosse a cependant un impact sur son intégration à l’espace européen qui se caractérise par la mise en œuvre d’une stratégie d’insertion croissante dans les espaces de décision aux échelles européenne et mondiale, légitimée par la représentativité du nouveau Parlement.

Table des matières

Introduction

1.         Quelle forme d'intégration pour les capitales écossaises dans le système urbain européen en 2000?

1.1            L’Ecosse dans les réseaux de transport aérien :

1.1.1             Une accessibilité fortement hiérarchisée

1.1.2             Une attractivité très sélective

1.2            L’Ecosse dans les réseaux d’entreprises :

1.2.1             Les entreprises écossaises en Europe

1.2.2             Les entreprises européennes en Ecosse

1.2.3             Destination des exportations écossaises

Conclusion partielle : Une intégration marquée par la concentration.

2.         La dotation institutionnelle de l'Ecosse a-t-elle un impact sur son intégration à l'espace européen

            et son appartenance au Royaume-Uni?

2.1            Une réponse par le transport aérien :

2.1.1             Une amélioration ponctuelle de l’accessibilité

2.1.2             Un faible impact sur l'attractivité

2.2            Une réponse par les stratégies des acteurs institutionnels :

2.2.1             Les représentations européennes

2.2.2             Les représentations écossaises à Bruxelles

2.2.3             Les représentations écossaises à travers l’Europe

2.2.4             Edimbourg, capitale nationale d’envergure mondiale

Conclusion partielle : Une internationalisation plus volontaire que spontanée.

Conclusion

Annexes

Table des figures

Bibliographie

Envoi du mémoire sur demande

à l'adresse samuel.delabrosse@wanadoo.fr

(format , 520 ko).

Samuel Delabrosse

samuel.delabrosse@wanadoo.fr

Université du Havre

CIRTAI - Centre Interdisciplinaire de Recherche en Transport et Affaires Internationales

F.R.E. C.N.R.S. 2795 I.D.E.E.S.

25, rue Philippe Lebon - 76086 Le Havre Cedex

______________________

ACCUEIL